Récit photo ↟ Réserve Ornithologique du Teich

Dernière mise à jour : 7 mars




avifaune, ornithologie, réserve ornithologique du teich, photographie animalière

La Réserve Ornithologique du Teich est située au niveau du Bassin d'Arcachon (33) près de l'embouchure de l'Eyre.


Ses 110 hectares de lagunes, de marais saumâtres et d'eau douce ainsi que de boisements constituent une réserve de biodiversité, en particulier pour l'avifaune.


Depuis son ouverture en 1972, près de 300 espèces d'oiseaux ont été recensées sur le site.


Le site est ouvert au public toute l'année, et présente un parcours sur une boucle de 6 km au total. Aujourd'hui, sont présents 20 observatoires accessibles au public et photographes, pour observer facilement les oiseaux et assurer leur tranquillité.


Ayant l'opportunité de séjourner à proximité de la réserve durant 6 semaines, je profite du site pour m’entraîner à la photo animalière (j'ai acquis depuis peu un Sigma 150-600 mm) et découvrir les espèces de mon taxon faunistique préféré.


 

Entre averses et éclaircies, je parcours le site de la réserve en billebaude (technique de photographie animalière à l'approche, en mouvement, au cours de laquelle le photographe est à la rencontre des animaux) et parfois en affût dans les observatoires. Lorsque le public est moins au rendez-vous, il est agréable d'arpenter les sentiers de manière plus discrète afin d'observer la faune aux abords des sentiers.


De cette manière, je suis parvenue à découvrir de nombreux passereaux et mammifères, autres que les oiseaux d'eau, observables depuis les observatoires présents à cet effet.

 

Je vous propose de découvrir l'intégralité de mes rencontres, en photographie.

Toutes les photos ont été réalisées durant le mois d'octobre 2020.

Saurez-vous reconnaître les espèces ?



L'AVIFAUNE



LES MAMMIFÈRES



LES REPTILES


Ces photos sont le résultat de 3 semaines de micro-aventure photographique au sein de la Réserve et ses alentours (plusieurs circuits de balades étaient possibles au niveau de la commune du Teich).


Il était prévu que je reste 3 semaines supplémentaires mais le confinement à balayé ce projet. Je rentre donc chez moi avec tant de frustrations de ne pouvoir découvrir et photographier de nouvelles espèces (celles en migration) mais j'en ressors avec tellement de bons souvenirs, de belles rencontres humaines et animales, avec un gain d'expérience en photographie animalière et de créativité pour la suite.


Merci à l'équipe de la Réserve qui est ultra sympa et passionnée !